Objectif : Vivre VIEUX ? Alors … Vivons et soyons HEUREUX !

Vivre heureux, c’est vivre vieux !
Et pour vivre vieux, il est conseillé de vivre heureux.

Les seniors qui se disent heureux ont un risque de mourir dans les 5 prochaines années 35% plus bas, que leurs pairs mécontents. C’est ce que démontre une étude britannique publiée dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences.

Nous le savons bien : pour s’assurer une longue vie, nous devons être attentifs à notre alimentation, notre sommeil, etc … Mais nous ne sommes pas toujours conscients qu’adopter une « positive attitude » nous ouvre les portes d’une vie, non seulement plus longue, mais également plus sereine.

On a souvent tendance à vieillir comme on a vécu : dans la tristesse ou la joie, la solitude ou l’action. Néanmoins, rien n’est jamais perdu : il suffit parfois d’adopter certains principes de vie, certaines attitudes positives, pour tout à coup voir notre vie d’un autre œil…

Vieillir c’est accepter cette période de la vie et de vivre chaque moment dans la simplicité, en repensant à toutes les expériences positives qu’elle nous a permis de connaître, sans sombrer dans la nostalgie, mais en se disant simplement qu’on a eu de la chance de les connaître et de les vivre. Vieillir c’est aussi se créer une nouvelle vie, à notre rythme et selon nos désirs et nos envies.

Vivre vieux en étant … heureux !

Il est prouvé que garder le moral permet de vivre vieux plus longtemps et de voir la vie du bon oeil. Comme l’affirme la Directrice de La fondation nationale de gérontologie « La longévité va de pair avec la gaieté ».

Rester optimiste

Pas toujours facile quand les soucis, petits ou gros, semblent permanents. Pourtant certaines personnes parviennent à garder le moral malgré tout. Leur secret ? Ne pas rejeter le négatif, car cela ne serait plus du positivisme mais de l’irréalisme, mais rester ancré dans la réalité, gardant sa confiance en soi et le plaisir de profiter de la vie.

L’optimisme, ça s’apprend. Nous ne pouvons pas décider du jour au lendemain de devenir optimiste. Cela s’apprend, au fur et à mesure. Bien sûr prendre cette décision va vous aider à changer de lunettes, vous apprendrez à ne plus voir la vie de la même manière. Mais comme à tout changement de verres, il vous faudra probablement un moment pour vous adapter. Optez pour des verres … roses !

Cette expérience, vous la créerez par l’accumulation d’expériences positives sur lesquelles vous reposer. Vous ferez des efforts pour arriver à ce positif et bâtirez alors ces fondements de votre nouvelle personnalité : vous avez fait l’effort de vous rendre à un clubs de loisir et y avez pris du plaisir ? Voilà donc une expérience positive qui apportera un peu de rose à votre vision de la vie.

Conseil : Chaque matin à votre réveil, trouvez et pensez à deux moments, deux instants que vous allez apprécier pendant cette nouvelle journée et réjouissez-vous ! Vous pourriez ainsi vivre vieux.

Regarder sa vie et faire le point

Apprendre à aimer sa vie, à s’aimer soi c’est aussi d’abord apprendre à la connaître bien, à la comprendre et en tirer les leçons. Cet apprentissage est le fruit d’un travail sur soi : prendre conscience de ses expériences positives mais également négatives, les comprendre, prendre également conscience de ses qualités et ses défauts, transformer ses peurs en objectifs abordables et positifs.

Bien se connaître aide à ne pas s’imposer des buts utopiques ou inabordables. Les positifs ont les pieds sur terre, s’acceptent comme ils sont et profitent de ce qu’ils sont capables de faire. Cette période de réflexion vous préparera à ensuite passer à l’action en toute connaissance de cause.

L’autosuggestion

Coué était un formidable optimiste. Selon lui, toute idée que nous nous mettions en tête, qu’elle soit bonne ou mauvaise, peut influencer notre conduite. Son concept repose plus sur l’imagination que sur la volonté. Ainsi, il préconisait de se répéter chaque jour « Tous les jours et à tous points de vue, je vais de mieux en mieux ».

Exprimer ses émotions

Les émotions ne sont ni bonnes ni mauvaises, elles sont tout simplement vitales. Cependant certaines émotions peuvent nous plonger dans des situations difficiles à vivre.

Il est essentiel de pouvoir exprimer ses émotions, car enfouies elles peuvent provoquer un stress inutile, nous poussant parfois à des actes ou attitudes que nous regretterons (repli sur soi, conflits…).

Il est alors important de pouvoir détecter nos émotions, et les exprimer. Cela nous permet de prendre distance avec elles, et pouvoir éventuellement  les analyser afin de résoudre les problèmes.

Garder son sens de l’humour pour vivre vieux

Certes, vieillir n’est pas toujours rose, et garder ses lunettes de positivisme n’est pas facile en toutes situations. Le Belge est connu pour son sens de l’autodérision : et si nous le mettions à profit ?

Nous connaissons de plus en plus de petits trous de mémoire, nous sommes perdus devant tous les outils technologiques, nous avons une nouvelle petite ride… Est-ce si catastrophique ? Notre attitude devant ces petits soucis propres à notre âge n’est-elle pas parfois risible ?

Oui, nous vieillissons et non, ce n’est pas un drame ! Nous voulons tous vivre vieux, alors soyons heureux.

Video !

Et pour terminer, nous vous proposons de faire travailler un peu vos “Zygomatiques” !

La video que vous allez voir a été vue presque 10 millions de fois.
Le principe est le suivant : un bébé rit aux éclats … Un homme qui le regarde, se met à rire aussi et c’est là que la chaîne commence … On montre la video de cet homme qui rit à un autre et ainsi de suite.

Bref, parmi la brochette de personnes qui se marrent, il y en a bien une qui va vous faire sourire.

Assez parlé, regardez :


Lecture : Nous vous invitons à lire : L’Histoire de Pépé. Il s’agit d’un texte de pensée positive.

Nous vous souhaitons d’être très heureux … pour vivre vieux.