Prendre sa retraite-une vie à réinventer à deux !

la retraite à deux

“Au secours ma compagne (mon compagnon) arrête de travailler!

Comment préserver la santé du couple lorsque l’un des deux partenaires (ou les deux) prend sa retraite?”

 A quoi faut-il être attentif ?

Peut-être que votre compagne ou compagnon de vie prend sa retraite, peut-être
vient-elle ou il de perdre son travail, ou encore est-elle ou il en période de maladie
de longue durée.
Comment réinventer son couple lors de ce changement important? Proximité,
loisirs, une nouvelle organisation à découvrir … beaucoup de questions… et des
clés pour mieux passer ce cap!
Comment mieux vivre ce changement de longue durée, ou cette phase transitoire?

Est-ce que ce changement est nécessairement difficile à vivre ?

Non pas nécessairement car un changement c’est aussi une chance ! On a des
opportunités que l’on n’a parfois pas à d’autres périodes plus mouvementées de
l’existence.

Quelles sont les difficultés pour la personne qui passe de l’activité à l’inactivité ?

Parmi les changements majeurs notons l’absence de routine qui peut-être rassurante
pendant la période professionnelle active ainsi qu’une perte de certains contacts sociaux
liée au travail. Cette période se traduit pour certaines personnes par la perte du sentiment
d’identité.
Toutes ces transformations peuvent entraîner une sensation de vide. Tout changement
entraîne un inconfort qui peut être solutionné en s’adaptant progressivement à la nouvelle
position de vie.

Quelles sont les difficultés au niveau du couple ?

Quand un ou les deux membres du couple ne travaillent plus pour l’une ou l’autre raison
(retraite, chômage, maladie,..) , ils ont beaucoup plus de temps à consacrer à l’autre et à
la relation. Dans certains cas, ça fait du bien, on se retrouve comme deux tourtereaux.
Dans d’autres cas, c’est l’enfer ! Les irritants, autrefois tolérés, sont amplifiés et la tension
peut monter entre les conjoints. Entre ces deux extrêmes, il y a aussi ceux qui sont mal à
l’aise, qui ont peur de déranger leur partenaire, car ils n’ont pas l’habitude de cette
proximité prolongée. Dans tous les cas, il est important de s’ajuster et de trouver un
moyen de se redéfinir comme couple. Comme toute relation, la vie de couple, ça se
travaille au quotidien.

Que doit-on faire alors pour bien vivre cette phase ?

L’objectif est de trouver un apaisement face à ses changements de vie et donc de limiter
le stress lié à cette période de transition. Chacun connaît aujourd’hui les dangers liés au
stress.
Nous allons voir dans quels domaines de la vie de couple ces changements peuvent
intervenir.

Alors, comment rééquilibrer le couple afin d’apaiser les tensions éventuelles ?

Tout d’abord en réfléchissant ensemble et en tentant de répondre à certaines
interrogations.
Pour mettre toutes les chances de votre côté, voici déjà quelques pistes de réflexion
importantes :
• Est-ce que chacun a son espace personnel, son petit refuge sur lequel l’autre n’a pas
son mot à dire (ex. : atelier, établi, garage, jardin, salle de bricolage, de relaxation ou de
musique, etc.) ?
• Est-ce que les aires communes sont aménagées d’une façon acceptable pour les deux
conjoints ?
• Est-ce que chacun a du temps pour soi (ex. : bricolage, musique, jardinage, méditation,
etc.) ?
• Est-ce que chacun a ses propres activités sociales et culturelles (ex. : bénévolat, sport,
sorties avec des amis, etc.) ?
• Est-ce que le couple passe suffisamment de temps de qualité ensemble, c’est-à-dire
pour autre chose que manger, dormir et regarder la télévision ?
Si vous avez répondu non à la dernière question, voici quelques suggestions d’activités à
planifier en couple :
• Faire du bénévolat pour la même cause ;
• Partager un loisir (ex. : cuisiner, jardiner) ;
• Suivre un cours ensemble (ex. : photographie, vitrail, sommelier, taï chi, etc.) ;
• Pratiquer un sport ou faire de l’exercice physique ensemble (ex. : vélo, patinage, club de
marche, etc.) ;
• Organiser des sorties (ex. : restaurant, spectacle) ;
• Faire de petits ou grands voyages, des escapades de quelques jours dans une auberge.

Et qu’en est-il du sentiment amoureux ?

L’amour fait partie des besoins fondamentaux à combler. C’est pourquoi il est important de
le communiquer le plus régulièrement possible. Au travail, vous avez sans doute été
motivé par certains gestes de reconnaissance. Pourquoi en serait-il autrement à la maison
? Votre conjoint sera plus enclin à vous aider et à donner le meilleur de lui-même si vous
le complimentez régulièrement et lui dites qu’il est apprécié pour ce qu’il est et ce qu’il fait.
Sachez aussi que les manifestations d’affection par le toucher sont excellentes pour la
santé. Prenez donc le temps, surtout avec votre douce moitié, de lui caresser les cheveux,
gratter le dos, flatter les joues, faire un câlin chaleureux, offrir un massage des mains, des
pieds ou du dos. Ça vous fera du bien à tous les deux, c’est garanti ! Aussi, comme les
manifestations d’amour et d’affection ne sont pas toujours spontanées, n’hésitez pas à en
demander… Les bonnes habitudes finiront bien par se créer !

Est-ce que le couple évolue ensemble au même rythme ?

Le couple n’est pas une entité figée dans le temps. Vous le savez certainement
intuitivement : vous évoluez, votre partenaire évolue aussi mais pas nécessairement au
même rythme, ni dans la même direction. Si les changements sont divergents et
désynchronisés cela entraîne inéluctablement des tensions. C’est une question d’équilibre.
Un couple, une famille c’est un système qui se construit avec un certain schéma de
fonctionnement. Toute modification de celui-ci implique des tensions.

Comment faire pour éviter les tensions ?

Il est possible de mettre en place des astuces et surtout de partir ou repartir à la
découverte de l’autre. Effectivement, nous pensons tout connaître sur notre moitié et
pourtant c’est sans doute une croyance car nous ne sommes pas un livre ouvert à tout
moment !

Comment communiquer de façon constructive ?

Les relations interpersonnelles seraient beaucoup plus harmonieuses si tout le monde
apprenait (et réussissait !) à utiliser la communication constructive. Un des principes de
base est de rester calme et le plus objectif possible.

Mais comment faire, quand les émotions prennent le dessus ?

Si vous avez envie de dire à quelqu’un « C’est quoi ton problème ? », voici ce que vous
pourriez faire : décrire la situation avec des faits, exprimer votre émotion et terminer avec
une demande ou un besoin. Pour que ce message soit bien reçu, il est aussi important
qu’il soit communiqué au bon endroit et au bon moment, tout en utilisant un ton amical.
Selon Thomas d’Ansembourg, auteur d’un « best-seller » sur la communication, la
séquence idéale est donc :
Observation neutre des faits C’est-à-dire : « Il est 12 h et tu es toujours en pyjama. C’est
la deuxième fois cette semaine. »
Sentiment vécu C’est-à-dire : « Je l’impression d’être la seule à m’activer dans cette
maison alors que tu as du temps disponible maintenant. »
Besoin non comblé C’est-à-dire : « J’apprécierais que nous partagions du temps
ensemble à faire des choses qui nous plaisent à tous les deux. »
Demande concrète et négociable C’est-à-dire : « J’aimerais que nous puissions établir
des règles afin que ton temps et le mien soit utilisé pour le bien-être de notre couple? »

Quel est l’avantage de cette manière de communiquer ?

L’autre comprend la demande, ne se voit rien imposé injustement et les relations
demeurent beaucoup plus agréables. Maintenant, à vous de jouer ! Profitez de toutes les
occasions pour pratiquer vos communications Observation Sentiment Besoin Demande
(OSBD) !

Et si l’enjeu est très important ?

Au-delà des situations de communication courantes, il y a parfois des enjeux qui
requièrent un doigté particulier. Par exemple, quand vous vous mettez à concrétiser des
choix de vie pour la retraite, il est possible qu’une étape de négociation soit nécessaire
avec le conjoint, ou encore avec certains membres de l’entourage sur lesquels vos projets
vont avoir un impact. La négociation concerne deux ou plusieurs parties ou personnes qui
communiquent sur un sujet pour lequel elles ont un point de vue différent L’objectif est de
trouver une satisfaction réciproque. C’est en définissant vos besoins réciproques que vous
pourrez surmonter les différends et arriver à une entente gagnant-gagnant.

Comment identifier les problèmes pour mieux les résoudre ?

Comme lorsque vous vous rendez chez votre médecin lorsque vous avez une plainte, il
est indispensable de faire de temps à autre le « Bilan de santé du couple » afin de repérer
les secteurs faibles.
Il y des questions qui valent la peine d’être posées au sein du couple sur votre
comportement et celui de votre partenaire. Amusez-vous à y répondre individuellement
puis partagez vos réponses à deux. C’est une application pratique qui permet de
communiquer avec une base de discussion concrète. Voici quelques suggestions de
questions :
– Citez 5 moments au cours desquels votre partenaire vous a témoigné son amour
durant les derniers mois.
– Listez les 5 plus grandes qualités de votre partenaire et décrivez-les.
– Listez et décrivez ses 5 pires défauts.
– Faites la liste des 5 raisons pour lesquelles vous êtes tombé(e) amoureux(se).
– Faites la liste des 5 choses qui vous feraient tomber amoureux(se) aujourd’hui.
Posez-vous les mêmes questions concernant votre propre comportement et comparez
votre vision avec celle de l’autre. Le tout sans reproche et avec les principes d’une
communication constructive.

Y-a-t-il encore d’autres principes clés pour une relation de couple harmonieuse ?

Oui, voici quelques points importants :
• Soyez vrai !
• Encouragez-vous à rêver et à bâtir de nouveaux projets.
• Faites preuve d’ouverture, de souplesse et de légèreté.
• Parlez-vous ! Ne présumez de rien.
• Communiquez vos vraies émotions.
• Si la situation est trop chargée émotivement, ayez la sagesse de reporter la discussion à
un moment plus approprié ou consultez un professionnel tel un conseiller en
développement personnel pour obtenir un regard extérieur.

Conclusion :

Communiquer est le mot clé à retenir ! Pas n’importe comment : en respectant les
principes d’une communication constructive. Il n’est jamais trop tard pour améliorer
notre relation de couple. Tant qu’il y a de l’échange, il y a de la vie, du partage et du
bonheur.
Alors, communiquez et aimez-vous sans modération !

Joëlle ILAND
Conseil en développement personnel
Accompagnement individuel & formations
Licenciée en Anthropologie & Licenciée en Gestion du Développement (ULG)
N° d’entreprise : 0650.582.859 / TVA : BE 0650.582.859
12, Place de l’Eglise
B-4432 Xhendremael
Tel: +32 4 246 97 18
Mobile: +32 495 88 82 13
Mail: joelle.iland@gmail.com
Site internet: http://www.joelleiland.net

Réécoutez notre interview sur ce thème:

emission A votre santé- radio RCF liège 93.8 FM

emission A votre santé- radio RCF liège 93.8 FM