L’intelligence émotionnelle ou la clef du bien-être

Qu’est-ce que l’intelligence émotionnelle ?

En fait il y a 2 formes d’intelligence : l’intelligence émotionnelle et l’intelligence
intellectuelle
ou rationnelle qui se manifestent au travers de l’activité de deux zones
cérébrales différentes. L’activité intellectuelle se concentre essentiellement dans le
néocortex (les activités cérébrales les plus récentes dans l’évolution de l’espèce sont basées
dans les régions supérieures du cerveau) et les centres de l’intelligence émotionnelle sont
dans les parties inférieures et plus anciennes du cerveau, dans le sous-cortex ou le cerveau
limbique.

L’intelligence émotionnelle comprend 5 principes fondamentaux :

1) La connaissance des émotions : connaissance de soi, intuition pour ne pas être à la
merci de ses sentiments.
2) La maîtrise de ses émotions : capacité d’adapter ses sentiments à chaque situation
pour mieux supporter les revers de la vie.
3) L’auto-motivation : concentration, motivation, canalisation des émotions. Le fait de
pouvoir remettre à plus tard la satisfaction de ses désirs et de réprimer ses pulsions.
Arriver à la fluidité.
4) La perception des émotions d’autrui : empathie.
5) La maîtrise des relations humaines : savoir entretenir de bonnes relations avec les
autres.

Quel est l’intérêt de développer cette intelligence émotionnelle et comment faire ?

Les émotions sont souvent perçues comme gênantes voire dangereuses, alors qu’elles
véhiculent l’intelligence. Cela signifie que l’information qu’elles portent va m’être très utile
dans ma vie et surtout dans les périodes de transition, de changement, de crise. Encore
faut-il apprendre à être à l’écoute pour pouvoir agir dans notre propre intérêt. Si je
comprends mes émotions et celles des autres je peux faire des choix de vie plus cohérents
avec mes valeurs et donc diminuer considérablement les sources de stress. Concrètement
on peut développer son vocabulaire émotionnel à l’aide d’une liste d’émotions et essayer
de repérer en le notant quand elles surviennent par exemple en tenant un cahier
d’émotions.

Dans quels domaines l’intelligence émotionnelle peut-elle nous aider ?

Dans tous les domaines de vie !
Commençons par l’éducation que nous avons reçue de nos parents ou celle que nous
donnons à nos enfants. Nous savons aujourd’hui que notre vocabulaire émotionnel est
généralement assez pauvre pour exprimer notre ressenti. Par ailleurs, l’incompétence
émotionnelle parentale est une source de stress pour l’enfant, c’est à dire par exemple soit :
– Ignorer purement et simplement les sentiments de l’enfant.
– Laisser faire
– Être méprisant et ne pas respecter ce que ressent l’enfant
Dans le domaine professionnel il est essentiel de développer cette intelligence pour mieux
communiquer, transmettre ou diriger. Les principales causes de stress au travail sont liées à
des problèmes d’incompréhension, des difficultés d’écoute, une perte de plaisir. C’est pour
cette raison que des formations en intelligence émotionnelle sont proposées en entreprise.
<h3 par exemple en colère ?

Oui c’est possible, même si cela paraît difficile. C’est une question d’entraînement. Il y des
astuces comme par exemple le principe du feu de signalisation :
– Feu rouge : je marque un temps d’arrêt, je me calme et je réfléchis avant d’agir
– Feu orange : j’expose le problème et j’explique comment je me sens. Je me donne un
but positif et j’imagine un grand nombre de solutions. Je pense aux conséquences
possibles.
– Feu vert : je passe à l’action en appliquant le meilleur plan.

Comment peut-on concrètement améliorer la qualité de nos relations grâce à l’intelligence émotionnelle?

Voici 2 clés qui peuvent être appliquées assez facilement en étant attentif à nos réactions.
Clé n°1 : Je parle en je, je proscris les “on”, “nous”, je bannis les “Je dois, il faut, …”. Il s’agit
d’assumer son ressenti sans englober les autres.
Clé n°2 : Je change de stratégie en observant mes réactions et mon ressenti dans 4
situations quotidiennes :
– Je fais une demande : suis-je plutôt dans l’exigence, la recommandation, ressenti ?
– Je fais un don : est-ce que j’attends quelque chose en retour, j’impose, j’offre, ressenti ?
– Je reçois un cadeau : comment je perçois un compliment, ressenti?
– J’apprends à dire non: ressenti, manière de dire non violente

Joëlle ILAND
Conseil en développement personnel
Accompagnement individuel & formations
Licenciée en Anthropologie-Licenciée en Gestion du Développement (ULG)

12, Place de l’Eglise
B-4432 Xhendremael
Tel: +32 4 246 97 18
Mobile: +32 495 88 82 13
Mail: joelle.iland@gmail.com

Site internet: http://www.joelleiland.net

Mes activités de fin d'année 2017

 

Ecoutez notre interview sur RCF Radio 93.8 FM !

emission A votre santé- radio RCF liège 93.8 FM

emission A votre santé- radio RCF liège 93.8 FM